Evasion Vivre

A l’aise breizh ! – Vacances en Bretagne

28 août 2015
a-l-aise-breizh.048

Après un long trajet, pas mal d’escales et de visites de belles villes, nous sommes arrivés à notre gîte en Bretagne (BZH, breizh, comme vous voulez !). A Nevez pour être précise, village situé dans le Finistère, non loin du Morbihan et de plusieurs grandes villes telles que Brest ou Quimper. La maison était toute blanche, avec une jolie fenêtre qu’on remarque tout de suite car elle a la forme d’un hublot. L’air est bien bien bien (oui j’insiste) plus frais que chez nous et je n’ai pas quitté mes jeans et mes sweats du séjour ! Mais la région est belle et le village où nous étions, ainsi que celui d’à côté (Pont-Aven), plein de charme.

On nous annonce qu’à quelques pas se trouve les « chaumières de Kerascoët », maisons typiquement bretonnes aux toits de chaume. Un peu plus loin, la jolie chapelle aux hortensias et à même pas 1 km, le sentier côtier, longeant l’océan atlantique. Que demander de plus ? Si, quelques degrés de plus, mais bon, ça fait aussi du bien quand on vient de Provence. On a l’impression de passer d’un sauna à un bain de glaçons, un peu comme un spa nordique en fait ! Le choc de température est rude mais on finit par s’y faire (sauf lorsqu’une tempête s’abat sur vous, mais çaaaaa c’est une autre histoire) !

Après s’être installés, une seule envie nous démangeait… Aller voir l’océan ! Nous sommes descendus par un petit chemin et au bout d’une allée, il s’est dessiné. C’était un spectacle magnifique ! Une jolie lumière du soir le faisait scintiller et dans l’eau s’aventurait encore quelques téméraires. L’océan ne fait pas le même effet que la mer. On voit que c’est une eau plus dangereuse et tumultueuse. Ce que je trouvais magique c’est que nous longions les bords de la France, nous marchions sur les falaises déchirées dessinant la découpe de notre pays et marquant sa finitude. Et à part l’eau, plus aucune terre ne nous séparait de l’Amérique. L’océan est beau, terrifiant mais beau. Comme beaucoup de poète, écrivains, il m’a également donné envie d’écrire. Il devient l’encre des mots et inspire les plumes nostalgiques. Parce que l’océan est tourmenté. La mer paraît douce, maternelle justement, alors que l’océan, lui, paraît indomptable, torturé. Je me disais qu’il devait être facile d’être inspiré lorsque l’on habite à côté d’un endroit comme celui-ci.

Ce qui m’aura également marqué dans cette région, hormis les litres de cidres et le nombre de crêpes que nous avons pu avaler (obligé !), c’est le sentiment de sécurité par rapport au sud de la France. Les gens laissent leur fenêtres de voitures ouvertes avec parfois les clefs où leurs papiers dans la voiture, ne ferment parfois pas leur maison, ne se sentent pas menacés et sont donc, pour la plupart, plus chaleureux. Nous avions également ressenti ça dans le Pays-basque (ma région coup de coeur ♥). Les gens sont également moins stressés que dans le sud, moins nerveux, et là aussi ça fait beaucoup de bien !

Enfin, je vous parle de moments qui feront partie de mes meilleurs souvenirs : les fest-noz. Mais pourquoi est-ce que nous n’avons pas ça chez nous ?! Les fest-noz sont des fêtes traditionnelles bretonnes où les gens du village où de la ville où cela se passe, s’habillent, pour certains, et et dansent comme à l’époque. Il y a des groupes qui viennent jouer des musiques purement traditionnelles ou des musiques traditionnelles revisitées (nous avons eu la chance de danser sur le groupe Kazdall qui était super !). On peut manger avec plein de gens à de grandes tables, des stands de nourritures et de boissons sont montés, tout ça jusqu’à minuit et dans une ambiance chaleureuse.

Quand, à la première fest-noz à laquelle nous avons participé, nous avons vu les gens se rassembler pour commencer à danser ensemble, j’ai trouvé ça super ! Des gens de tous âges, de nationalités différentes, de régions différentes, sachant bien danser, pas du tout, rigolant ou se concentrant, dansant avec ferveur des danses bretonnes, au rythme de la musique endiablée. J’avais terriblement envie d’y aller, de me jeter dans ce bain humain plein d’énergie mais j’avais un petit peur aussi. Je n’avais plus oser ce genre de choses depuis bien longtemps, étant une grande complexée et une traumatisée du regard des autres. Et c’est ma mère qui m’a attrapée, déjantée qu’elle est lorsqu’il s’agit de danser, et qui m’a entraînée dans ce flot de pieds dansants. Car oui, le breton ne bouge quasiment pas les bras lorsqu’il danse, le breton est un musclor des jambes et de pieds, soyez prévenus ! A l’aise breizh !

Je crois que c’est la seule fois du séjour où j’ai eu vraiment chaud haha. J’étais rouge écarlate, je transpirais et j’ai cru mourir !! (non, non j’exagère à peine…). Oui, au bout de 5 danses et après la dernière jouée par le groupe étant une danse circacienne de 10 min, vous crachez vos poumons, croyez-moi ! Mais qu’est-ce que ça fait du bien ! Mes préférées étaient les danses en ronde, où vous teniez la main ou le bras à un inconnu pour danser tous ensemble sur la piste. C’est magique… Vous ne vous sentez pas gêné de danser ou d’être invité par des gens que vous ne connaissez pas, non, vous parlez simplement le même langage que tout le monde, sans ouvrir la bouche. La danse est un des langages universels, et je l’ai réellement compris ce soir là. Ce sont des souvenirs comme ceux-là qui vous marquent profondément…

J’ai bien sûr fait et vu plein d’autres choses, mais je préfère ne vous relater que quelques jolis moments, sinon ça deviendrait un peu trop bourratif ^^ Cependant, je vous ai filmé une petite vidéo pendant mon séjour. Elle n’est certes pas d’une grande qualité ni par sa résolution, ni par sa technique (surtout parce que mon logiciel vidéo est beaucoup trop limité et les effets sont kitch ce qui m’énerve !! Je compte investir dans un meilleur logiciel bientôt, car j’aimerai refaire d’autres petites vidéos pour vous si ça vous plaît !), ni par son contenu, mais j’ai quand même voulu vous laisser une petite trace visuelle de mon passage dans cette région. J’espère qu’elle vous plaira quand même !

Ah oui au fait… En Bretagne… Il vente… Fort… TRES FORT ! Impossible de garder un bon brushing…  Vous le remarquerez dans la vidéo haha !

Sur ce je vous embrasse fort et on se retrouve bientôt ! Plein de bisous ♥

Myu

a-l-aise-breizh.002

a-l-aise-breizh.006

a-l-aise-breizh.008

a-l-aise-breizh.009

a-l-aise-breizh.010

a-l-aise-breizh.011

a-l-aise-breizh.012

a-l-aise-breizh.013

a-l-aise-breizh.014

a-l-aise-breizh.018

a-l-aise-breizh.019

a-l-aise-breizh.020

a-l-aise-breizh.021

a-l-aise-breizh.022

a-l-aise-breizh.023

a-l-aise-breizh.024

a-l-aise-breizh.025

a-l-aise-breizh.026

a-l-aise-breizh.028

a-l-aise-breizh.029

a-l-aise-breizh.030

a-l-aise-breizh.032

a-l-aise-breizh.034

a-l-aise-breizh.035

a-l-aise-breizh.036

a-l-aise-breizh.037

a-l-aise-breizh.038

a-l-aise-breizh.039

a-l-aise-breizh.041

a-l-aise-breizh.042

a-l-aise-breizh.043

a-l-aise-breizh.044

a-l-aise-breizh.045

a-l-aise-breizh.046

a-l-aise-breizh.049

a-l-aise-breizh.050

a-l-aise-breizh.051

a-l-aise-breizh.052

a-l-aise-breizh.054

a-l-aise-breizh.055

a-l-aise-breizh.056

a-l-aise-breizh.057

a-l-aise-breizh.058

a-l-aise-breizh.059

a-l-aise-breizh.060

a-l-aise-breizh.062

a-l-aise-breizh.064

a-l-aise-breizh.065

a-l-aise-breizh.066

a-l-aise-breizh.067

a-l-aise-breizh.068

a-l-aise-breizh.069

a-l-aise-breizh.070

a-l-aise-breizh.071

a-l-aise-breizh.072

a-l-aise-breizh.073

a-l-aise-breizh.074

a-l-aise-breizh.075

a-l-aise-breizh.076

a-l-aise-breizh.077

a-l-aise-breizh.078

a-l-aise-breizh.079

a-l-aise-breizh.053

P.S : j’ai quand même réussi l’exploit de ne pas mettre une seule fois une image (ni dans les photos ni dans la vidéo) de crêpe ! Haha

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply MarionPaillettes 29 août 2015 at 10 h 59 min

    Ben moi j’adore tout ! Les photos ET la video (que je ne trouve absolument pas kitsch tu veux qu’on en parle du kitsch hein ^^) La Bretagne est une région magnifique qui avait aussi ravi mon coeur il y a des années après l’événement le plus douloureux de ma vie … Merci pour ce moment de souvenir ma jolie poupée
    ps: les gimaces de Jerem sont pas mal non plus ^^ d’ailleurs … qu’est ce que tu veux tu veux du pain ? 😉

    • Reply Melle Myu 29 août 2015 at 15 h 19 min

      Oh merci ma wedding, ton commentaire ne pouvait pas me faire plus plaisir ! ♥♥♥
      Haha on reparlera du kitsch 😉
      Je suis contente que cela ait pu te rappeler de jolis souvenirs et te mettre du baume au coeur, en te ramenant dans un passé qui n’avait pas encore connu cet événement bouleversant… Conserve bien ces souvenirs, ce sont des trésors précieux ♥
      Haha, oui Jérémy est vraiment fort en grimaces, il m’impressionne toujours mdr.
      Et ouais, je te cause, je veux du pain ! Haha !

    Leave a Reply