Vivre

Coucou c’est Myu – Youtube.

14 septembre 2015

Cela fait maintenant deux fois que des petites vidéos se glissent dans mes articles ( et aussi). Qu’un contenu visuel vient compléter un contenu écrit. Et cela fait un moment que je songe à vous en montrer plus, à commencer une petite aventure dans le monde de la vidéo, sur cette plateforme qu’il est maintenant presque impossible de ne pas connaître : Youtube.

Pourquoi Youtube ? Pour tout vous avouer, je regarde des vidéos sur Youtube depuis 4 ans maintenant. Des chaînes beauté, humour, lifestyle, documentaire. C’est un univers qui m’est familier, j’y ai mes habitudes, mes préférences. Et je rêve en secret, depuis au moins 2 ans maintenant, de me faire une petite place dans cet univers. Oh, je ne m’attends pas du tout à connaître le succès et à décrocher un salaire de 6 millions d’euros par an (ce qui est le salaire d’un célèbre youtubeur suédois). Non, j’ai simplement envie de créer encore plus, d’inventer, d’imaginer, en appuyant de temps en temps l’écrit par le visuel, ou simplement passer par l’écrit, sans visuel, ou simplement passer par le visuel, sans l’écrit. Créer, inventer, réinventer, apprendre, élargir mes compétences, partager encore plus, m’émerveiller, échouer, recommencer, m’énerver, m’enivrer et encore créer. Je ne suis pas très douée de mes dix doigts, je n’ai jamais eu la « fibre créatrice » dans le monde manuel. Alors j’écrivais et j’écris toujours. Alors je parlais, je racontais, j’écoutais aussi et je parle, raconte et écoute toujours. Je ne suis pas l’écrivaine (j’ai toujours du mal avec ce mot, mais soyons féministe !) de demain, ni la cinéaste du futur, mais j’ai toujours voulu offrir de moi-même aux autres et ça, ça n’a jamais changé.

Alors je me dis « pourquoi ne pas essayer » ? Pourquoi ne pas partager encore plus de choses avec vous, un partage où j’y mets mes limites, tout en vous partageant un peu plus de moi-même ? La seule chose qui m’arrête depuis ces 2 ans, c’est moi. La peur du jugement des autres, la peur d’être ridicule, la peur d’être déçue, de ne pas arriver à faire les choses que je voudrais, la peur d’être jugée, encore… C’est, je crois, la pire. J’ai toujours eu peur du jugement. Mais je pense, au fond, que le pire des jugements, c’est bien le mien. Alors oui, mes premières vidéos ne seront pas parfaites. Mon logiciel de montage n’est pas très performant (j’espère, dans pas trop longtemps, pouvoir en acquérir un autre !), je ne suis pas encore une pro des plans dynamiques, je ne parle pas assez fort, je me sens encore extrêmement mal à l’aise devant la caméra, je cherche mes mots, la qualité du son ou de l’image n’est pas toujours géniale, j’ai l’air encore très « coincée des fesses » et je peux peut-être paraître ridicule à cause de cette gêne. Mais j’ai l’envie, la motivation. Et je vais m’accrocher à ça pour que ce contenu soit de plus en plus soigné, de plus en plus agréable à regarder et écouter, pour pouvoir partager encore plus avec vous, car vous êtes ce moteur qui me fait avancer et je ne vous remercie jamais assez à mes yeux… Alors encore merci d’être là, du fond du cœur ♥

Voici donc une petite vidéo de présentation, un peu maladroite, un peu gênée, avec une lumière énervante (le soleil n’arrêtait pas de jouer à cache-cache) et ma voix encore toute petite, mais c’est vraiment ma première vidéo face caméra. La première, je l’espère, d’une longue série. Vous pouvez vous abonner, mettre un petit pouce bleu, ou me laisser un commentaire, ça me fait toujours plaisir de pouvoir vous lire !

Sur ce, cœur cœur, amour, miaou mes petits chats et encore merci ♥

Myu

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.